Relations commerciales : une rupture avec (ou sans) préavis ?