Vente en viager : le vendeur était-il lucide ?