Coronavirus (COVID-19) : la question du transfert des données