Coronavirus (COVID-19) et activité partielle : une modification de l’indemnité versée au salarié