Coronavirus (COVID-19) : quelle valeur pour le protocole national sanitaire ?