Artisans et sous-traitance : pas de garantie de paiement, pas de construction ?