Désignation d’un mandataire ad hoc : sous quelle(s) condition(s) ?