Coronavirus (COVID-19), vidéosurveillance et détection automatique : que dit la CNIL ?