Inaptitude et impossibilité de reclassement : un écrit s’impose !