Provisions : existe-t-il vraiment un risque d’impayé ?