Rénovation énergétique : un « coup de pouce » supplémentaire