Caution et prescription : combien de temps avez-vous pour agir ?